Les enfants au cœur du gala de soutien de la Fondation OPEJ

C’est dans l’écrin magique du Cabaret Sauvage que la Fondation OPEJ Baron Edmond de Rothschild a organisé son gala de soutien le lundi 18 janvier 2016 pour célébrer son 70e anniversaire.

Une soirée dédiée à l’enfance qui reflétait les valeurs et la philosophie de la Fondation : le respect de l’autre, la diversité et une profonde humanité.

Sous la Présidence de la Baronne Benjamin de Rothschild, en présence de son Excellence Aliza Bin Noun, Ambassadrice d’Israël en France, le Grand Rabbin de France Haïm Korsia, le dîner a réuni de nombreuses personnalités du monde de l’art, de la finance et des médias autour des professionnels de l’OPEJ.

Parmi les personnalités, Eliette Abécassis, Sophie Brafman, Sofia Essaïdi, Mathilda May, Amanda Sthers, Danièle Thompson, Patrick Braoudé, Pascal Elbé, Stéphane Freiss et Guillaume Gallienne, ont participé à cette soirée pour soutenir la cause de protection de l’enfance de la Fondation.

300 convives ont profité d’une soirée chaleureuse et poétique, rythmée par des lectures de témoignages. Une soirée entièrement dédiée à l’enfance et en présence d’enfants qui ont interprété sur scène un spectacle consacré à l’histoire de l’OPEJ : des enfants cachés, aux migrations des années 70 jusqu’à l’interculturalité d’aujourd’hui.

Un programme éclectique qui reflètait l’identité, les valeurs, la richesse et la diversité qui traversent la philosophie et les actions de cette Fondation.

Les dons collectés, notamment via une tombola organisée grâce au soutien de grandes marques et la vente d’œuvres d’artistes travaillant avec les enfants de l’OPEJ permettront de financer une partie des projets innovants et de développement dont :

- des bourses pour des jeunes étudiants

- des vacances pour des familles défavorisées

- un village de la tolérance qui réunira des jeunes adolescents de France et d’Israël, pour une expérience commune autour du vivre-ensemble, à travers un projet artistique.

Tous les invités sont repartis de cette soirée, placée sous le signe de la joie et de la solidarité, avec le très beau livre, édité par la Fondation : « Accueillir l’autre », titre qui reflète les valeurs de l’OPEJ.