L’OPEJ a toujours eu des colonies à dimension sociale pour les enfants de la communauté. Cela fait partie de sa culture. Créé dans les années 90 par Norbert Dana, l’un des fondateurs de la Tsédaka et par Simon Bokobza, l’actuel directeur général de la Fondation OPEJ, ce projet s’adresse prioritairement aux enfants dont les familles n'ont pas les ressources matérielles nécessaires pour partir en vacances et qui se trouveraient en situation d'isolement ou de désœuvrement. Le but est de proposer un séjour de vacances au coeur du mois d’août à visée éducative et sociale. Le savoir-faire de la Fondation OPEJ Baron Edmond de Rothschild en matière d’accompagnement des enfants et des pré-adolescents est mis au profit de ce projet, en permettant aux enfants et aux familles accueillis de compter sur une écoute, une présence et une attention bienveillante.