Avoir été à la Fondation OPEJ crée un lien fort entre les anciens

Un lien qui résiste au temps

Avoir été à la Fondation OPEJ Baron Edmond de Rothschild crée un lien fort entre les anciens, que ce soit par le biais de l’association qui réunit générations les plus âgées, ou de Facebook, support d’échanges très nourris, de photos, de tuyaux pour les plus jeunes qui, pour la plupart, ont trouvé leur place dans la société, du postier au directeur d’établissement ou de l’ingénieur à la femme de ménage.