Les Maisons d’Enfants à caractère social

Héritières des Maisons créées en 1945 pour accueillir les enfants de déportés, elles hébergent aujourd’hui, dans un cadre convivial, des enfants et des jeunes confiés par décision administrative (Aide Sociale à l’Enfance) ou judiciaire (tribunaux et juges pour enfants) : des garçons et des filles, de 5 à 18 ans, ou plus âgés à travers les contrats «jeunes majeurs». 

Les adultes qui les accueillent tentent de leur redonner le goût et le pouvoir d’assumer pleinement leur personnalité et leur identité, et de les aider à s’intégrer dans le système social. Les Maisons d’Enfants de I’OPEJ sont organisées pour répondre à des difficultés psychosociales, à travers un courant interculturel, respectueux des différences et par une action pédagogique spécifique en direction des familles. La création d’un lien de confiance avec les parents est essentielle à la réussite du projet éducatif. 

Des équipes pluridisciplinaires (éducateurs, psychologues, assistantes sociales, orthophonistes) accompagnent les enfants et leurs familles avant et pendant la durée des placements, voire après si nécessaire. Ils sont là pour étayer la famille, sans prendre sa place.